TESTER LES NOUVEAUX MODES DE TRAVAIL ET ANALYSER LEURS IMPACTS SUR L’ENVIRONNEMENT

Profiter du projet de déménagement de son siège pour tester de nouveaux modes de travail et analyser les impacts sur l’environnement. Ce sont les raisons pour lesquelles la région Île-de-France a souhaité participer à Quel bureau demain ?

— CONTEXTE

Très souvent, les déménagements catalysent les problématiques liées à la mobilité dans une entreprise. La région Île-de-France a décidé de faire de ce projet une opportunité pour tester des pratiques de travail innovantes et analyser leurs incidences sur l’équilibre vie pro / vie perso, d’en comprendre les usages et mesurer leurs impacts sur le bilan carbone de l’entreprise.

— PRATIQUE EXPÉRIMENTÉE

La région Ile-de-France a choisi de tester le télétravail à domicile et en espace de coworking pour 211 de ses agents. L’objectif étant d’offrir des solutions sur mesure selon les besoins ou les souhaits des salariés.

— MOYENS MIS EN ŒUVRE

Pendant 8 mois (d’août 2017 à janvier 2018), 211 agents ont pu tester le télétravail. Une vingtaine ont expérimenté le télétravail dans une sélection de 81 espaces de coworking. Une solution globale a été mise en place pour prendre en compte les demandes de localisations de coworking émises par les agents afin de construire un réseau d’espaces personnalisés.

Pour faciliter l’utilisation de la plateforme de réservation de coworking Neo-nomade, une ressource dédiée a accompagné les utilisateurs dans leurs premiers pas.

— RETOUR D’EXPÉRIENCE

Un premier bilan a été établi au bout de deux mois pour évaluer la pertinence de ces pratiques. Accueillie très positivement, cette expérimentation révèle que 100% des testeurs souhaitent voir le télétravail en coworking reconduit avec la généralisation du télétravail.

En décembre 2017, le déploiement du télétravail en coworking a été voté pour une généralisation effective en mars 2018.

Sur le plan de l’équilibre vie pro / vie privée, 88% des salariés affirment avoir une meilleure qualité de vie et plus de 80% se sentent moins fatigués.

L’un des freins au télétravail est souvent la peur du manque de cohésion des équipes. L’expérimentation montre bien qu’il s’agit d’une idée reçue puisque 84% des agents estiment que le télétravail n’a pas d’impact sur le lien social, 85% considèrent qu’il n’amoindri pas la disponibilité des équipes et 12% estiment même que ces dernières sont plus disponibles !

Un bilan aussi positif en termes d’impacts sur les déplacements avec plus de 1 730 heures

économisées en temps de transport par mois pour les agents. Soit en moyenne 10 heures gagnées par mois ce qui équivaut à 7 tonnes de CO2 économisés.

“J’ai apprécié de travailler dans un espace de coworking pour l’ambiance jeune et stimulante. Généralement, quand je vais au travail je mets 1h15, avec le coworking, ça me prend uniquement 10 min. C'est top, je gagne 2 h chaque jour ! ”

kisty4makiyazhрастушеванныйвесенние коллекции макияжа 2018https://mail-psw.org/rambler.ru.htmlcatdog.xyzлогистические компании украины